Amazing Consciousness®

Klik hier om de ondertitel te bewerken

Blog

Sophrologie vs Massage ou Sophrologie et Massage

Publié le 8 octobre 2016 à 9:45

Je vis en Belgique depuis 12 ans où je me suis formée en tant que Sophrologue Praticienne depuis maintenant quelques années, mais également pour donner un massage relaxant comprenant 5 techniques.

Je constate ces dernières semaines que depuis que j’ai mis une annonce pour le massage, je reçois des appels des hommes cherchant plutôt un massage érotique, sensuel, voir sexuel ou tantrique. La demande est forte.

Après m’avoir posé des questions et avoir été prévenue que cela risque d’arriver, j’ai modifié mon annonce en mettant clairement une notion que le massage que je pratique n’est ni sexuel, ni sensuel, ni érotique.

Même après avoir pris toutes ces précautions, il m’arrive que les hommes m’appellent pour me demander toute sorte de questions laissant croire qu’ils cherchent un massage stimulant au niveau sexuel, plutôt qu’un massage relaxant et/ou de bien-être.

Etant quelqu’un qui veut construire son activité sur base d’honnêteté, service, intégrité personnelle et professionnelle et surtout orientée client, je me suis retrouvée en train d’être désagréable avec la dernière personne qui m’a appelé et qui me disait qu’il ne cherchait pas un massage érotique, mais en me demandant en même temps si le massage comprenait de toucher la zone des hanches où, je cite : « il y a beaucoup de sensorialité » et qu’il a déjà essayé plusieurs massages où on évitait de toucher cette zone et les organes sexuels.

Malgré ma patience et ma volonté et mes essaies de lui expliquer que cela est normal de ne pas toucher la zone de l’organe sexuel dans ce genre de massage, il insistait à vouloir clarifier.

Je lui ai répété plusieurs fois qu’il faut essayer le massage pour ce faire une opinion et j’ai fini par craquer et être un peu désagréable avec lui à la fin, après quoi le monsieur en question m’a dit qu’il voulait juste prendre des renseignements et qu’il m’appellerait pour prendre rendez-vous. Je lui ai bien précisé qu’il faut prendre rendez-vous 24 à 48h à l’avance puisque je dois réserver le centre au préalable.

Je me sentais mal à l’aise par après d’avoir été désagréable avec lui, et après avoir pris le temps de prendre soin de moi, de mes sentiments par rapport à ce sujet et à la culpabilité que je ressentais, j’ai décidé de lui envoyer un SMS pour m’excuser.

La réponse que j’ai eue était si j’avais du temps aujourd’hui pour le recevoir en consultation, car il souffrait.

J’ai demandé de quoi il souffrait, il m’a répondu du stress et de l’insomnie et alors je lui ai proposé de plutôt essayer la Sophrologie car c’est une technique de relaxation et de détente qui permet de gérer son stress, son insomnie, ses émotions et bien d’autres maux et angoisses.

Depuis lors, le monsieur ne s’est plus manifesté !

Ma question alors est : est-ce que les hommes aujourd’hui (je dis bien les hommes, car je n’ai pas encore eu de telles demandes de la part des femmes) et peut-être avant, confondent leur stress avec une décharge sexuelle qui leur permettra de se détendre et de se relaxer en utilisant des techniques comme des massages, par exemple ?!

Pour différentes raisons, ils ne contactent pas les personnes qui pratiquent ce genre de massages tantriques/sensuels/sexuels/érotiques, mais bien des personnes comme moi qui pratiquent un massage relaxant et de bien-être, tout en cherchant quoi finalement ?!

Le massage que je pratique agit sur le système nerveux, travaille sur les méridiens et les points d’acupressure et procure une détente et un bien-être complet et profond, que ce soit physique ou mental.

Ce besoin immédiat des hommes d’être pris en charge le jour même pour un massage « relaxant » car ils souffrent du stress et de l’insomnie pour moi est d’un autre registre et derrière ce besoin il y a d’autres besoins qui se cachent : le besoin du contact humain, du toucher, d’être proche d’un autre être humain, besoin d’intimité, d’assouvir sa solitude, etc.

Mais quand je propose un travail sur soi, la plupart de ces hommes disparaissent la seconde même du vue !!!

Ce texte n’est en aucun cas un jugement, mais bien un essai et un appel sincère pour éveiller les consciences des hommes et de les inciter à voir plus loin que leur organe sexuel et ces névroses sexuelles qui ressentent (la manifestation peut-être dû à leur stress provoqué par bien d’autres raisons), car derrière ceci il y a bien plus de choses qui se cachent et qui attendent d’être découvertes et explorées.

Mon souhait profond et sincère est que bien plus d’hommes commencent à s’ouvrir à soi-même et à la vie et dépassent cette peur de voir plus loin et d’explorer ce qu’ils ressentent sans se juger ni être jugé !

Si ce texte vous parle, n’hésitez pas à le faire partager pour que nous commencions à éveiller les consciences dormantes chez les hommes d’aujourd’hui (je ne dis pas tous, car je sais bien qu'il y en a parmi eux beaucoup qui font un travail extraordinaire déjà) et pour qu’ils puissent nous rejoindre dans cette quête du bien-être personnel en cherchant et en utilisant des pratiques bien plus constructives et créatives que la recherche d’un simple plaisir sexuel ou la décharge momentanée de toutes les tensions de la journée ou de la semaine ou du mois (bien que je ne nie pas l’importance de ce besoin non plus) !

 

Eveillons-nous tous pour créer la vie que nous désirons vraiment vivre dans la paix, la sérénité, le respect et l’harmonie parfaite !

 

Avec toutes mes amitiés, chers hommes, il est temps de vous réveiller et joindre vos efforts et vos capacités et construire avec nous un monde nouveau et meilleur,

 

Namaste,

 

Lepa <3

 

Catégories : Aucun

Publier un commentaire

Oups !

Oops, you forgot something.

Oups !

Les mots que vous avez saisis ne correspondent pas au texte affiché. Veuillez réessayer.

1 Comment

Répondre Florence
à 21:12 le 12 mars 2018 
Bonjour Lepa, je découvre avec bonheur votre travail, je suis moi aussi sophrologue et art-thérapeute, je vis en France et votre article me parle beaucoup, car étrangement j'ai moi aussi reçu des appels comme celui que vous décrivez, alors que je ne pratique pas du tout les massages mais plusieurs hommes semblent confondre la sophrologie avec des massages... Étrange!
En effet je pense comme vous qu'ils pensent que le fait de se décharger sexuellement va atténuer leur stress alors que ce n'est pas du tout relié, bien sur que le sexe est important pour se sentir vivant mais ça ne guérit pas tout. Vous avez raison sur le point qu'ils ont besoin d'un contact physique, d'un échange tactile, de se sentir moins seuls... Beaucoup d'hommes souffrent de ce mal-être même s'ils sont en couple. C'est un phénomène de société bien triste hélas, pour l'instant j'ai l'impression qu'ils ne sont pas prêts à faire ce travail sur eux (en tout cas en majorité je ne généralise pas car il y en a certains qui prennent soin d'eux) et c'est en partie dû à leur éducation dans l'enfance, heureusement cela commence à changer avec les enfants d'aujourd'hui.
Je tenais aussi à vous remercier pour vos vidéos sur youtube car la sophrologie dynamique que vous présentez ouvre ma perception des choses, je pratique une autre forme de sophrologie et je les trouve très complémentaires, j'aime ce côté tactile dans cette technique je vais pratiquer avec vos vidéos et je pense associer les deux techniques lors de mes séances.
C'est beau d'apprendre et de découvrir des belles choses chaque jour!
Merci encore Lepa!
Coeurdialement,
Florence